2014_TFM_Marchtiniquais

 

Le pitch : après être retourné dans le grand ch'nord (marre du Sud), Philippe Abrams (de nouveau joué par Kad Merad) passe des jours paisibles en compagnie de ses nouveaux amis ch'tis (dont Antoine joué également de nouveau par Dany Boon). Mais il est tellement heureux et bosse tellement bien qu'il est finalement muté en Martinique pour bons et loyaux services. Pour lui, au contraire, c'est une punition. Car c'est l'horreur là-bas : il fait toujours beau, les gens ne sont jamais stressés, les week-ends il faut se mettre en tongs et en maillot de bain... Bref, un vrai supplice. Il a beau protester, jouer les handicapés, rien n'y fait, il est nommé directeur de la poste de Fort-de-France.

Là-bas, Philippe, se morfond. Heureusement qu'il y a des ouragans pour se calfeutrer chez soi et enfin profiter d'un peu de cocooning, sinon Philippe ne tiendrait pas. Il n'en peut plus des gens qui ont la banane, qui vont toujours bien et du soleil qui fait fuir les nuages. Lui, il en rêve justement des nuages. Il donnerait n'importe quoi pour un peu de pluie, de brume et de froid...

Un jour, il fait la connaissance d'Antoine le chanteur (joué également par Dany Boon, mais avec une barbe et les cheveux longs) venu se changer les idées en changeant d'île. Il fait découvrir à Philippe les vertus de la glande (entre deux pubs pour des lunettes). De transats en apéros, Philippe finit par se laisser aller et apprécier de buller sous les cocotiers au doux son des vagues. Faut dire qu'avec quelques ch'ti punchs, y'a de quoi rapidement retrouver l'ambiance du grand ch'nord biloute !